I.D Solidaire

La semaine dernière (le 18/10/12), nous avons eu notre deuxième séminaire.

Présenté par Marianne Charles, consultante d’I.D Solidaire en développement local, cette fois-ci celui-ci était consacré à la communication dans les projets responsables, le développement durable et la RSE.


Développement durable et RSE

Elle nous a tout d’abord présenté et définit le développement durable et la RSE. Cependant ces thèmes feront l’objet d’autres articles sur notre blog.

Mais en attendant voici des définitions communément admises :

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Rapport Brundtland, 1987

 ;

« La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. La démarche consiste pour les entreprises à prendre en compte les impacts sociaux et environnementaux de leur activité pour adopter les meilleures pratiques possibles et contribuer ainsi à l’amélioration de la société et à la protection de l’environnement. La RSE permet d’associer logique économique, responsabilité sociale et éco-responsabilité ». Ministère du travail

 ;

La communication dans des projets responsables

La deuxième partie de ce séminaire été consacré à la communication dans des projets responsables.

La question principale ici est de savoir comment allier évènement/communication avec l’écologie ?

Voici la définition qu’elle nous en a donnée d’un éco-évènement :

« Un éco-évènement est une manifestation qui réduit ses impacts négatif sur l’environnement, soutient une économie sociale et solidaire, associe des partenaires locaux, facilite l’accès à tous et promeut les valeurs du développement durable »

Lors de l’organise un éco évènement il faut prendre en compte quatre points important :

  1. Ecoconception : savoir choisir ses produits et comprendre leurs impacts sur l’environnement
  2. Optimisation de la diffusion des supports : choix des supports pour la publicité de l’événement et les supports utilisés pendant celui-ci
  3. Accessibilité de l’information : s’adapter au public
  4. Respects des règles de diffusion : citer les sources

Ces quatre points sont des balises pour la conception d’un éco-évènement. Il faut tout de même prendre également en compte la nourriture, les déplacements, les nuisances sonores et les déchets lors de l’évènement en lui-même.

Par exemple, depuis quelque temps on voit de plus en plus dans les festivals la mise place de buvettes particulières. En effet, lors de l’achat de la première boisson vous payer un peu plus cher pour avoir un verre recyclable. Par la suite le festivalier ne payera plus que le liquide s’il garde son verre tout le long de l’évènement.

Une initiative qui plait beaucoup et qui représente bien la nouvelle mouvance de l’éco-évènement.

Voilà vous avez quelques clés pour organiser votre propre éco-événement.

En tout cas ce séminaire nous a beaucoup appris sur le développement durable et toutes les manières d’intégrer l’écologie dans une vie professionnelle.

Pour aller plus loin sur l’éco-événement :

– http://www.eco-evenement.org/fr/Accueil-3.html

– http://www.atemia.org/Pourquoi_organiser_un_eco-evenement_selon_les_principes_de_la_Methode_ASSER%C2%A9_-ctta40.htm

Publicités
Cet article, publié dans Les séminaires, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s